L’alimentation d’un Yorkshire : comment s’y prendre ?

  • par
alimentation-yorshire

Originaire du Yorkshire en Angleterre, d’où il tient son nom. Ce petit chien originaire de la famille des terriers a été conçu de base par des croisements entre plusieurs espèces de terriers pour la chasse au lapin et au rat, ce qui explique sa petite taille, idéale pour se faufiler dans les endroits étroits. Il a un caractère peu commun et reste nerveux et impatient malgré ses airs de petite peluche. C’est une espèce docile et très affectueuse, c’est un bon chien de compagnie qui a beaucoup de succès.

Comment bien nourrir son Yorkshire ?

L’alimentation du chien varie en fonction de son âge :

Lorsqu’il est chiot, il passera par trois phases différentes :

Au début l’allaitement par sa mère idéalement, mais qui peut être artificiel. Après deux mois, une période dite transitoire s’installe, où il commencera à manger des aliments complets mais qui seront encore mouillés de lait maternel. S’en suit la période de sevrage, où il ne consommera plus de lait maternel mais exclusivement des aliments complets.

Un chiot aura des besoins alimentaires différents d’un chien adulte :

  • Il aura besoin d’un certain apport en minéraux essentiels à la croissance de son cartilage en os. Faites attention à rester dans les normes, ne tombez pas dans les carences ni dans les excès ce qui pourrait provoquer certaines pathologies.
  • Puisqu’il est en pleine croissance, un chiot aura des besoins énergétiques supérieurs à ceux d’un chien adulte. Il faudra bien veiller à les couvrir. Évitez toujours de tomber dans les extrêmes, les excès ne sont pas bons pour votre chien, ne cédez pas à la tentation et respectez les doses habituelles, même s’il a l’air de vous supplier du regard pour lui donner une autre friandise.
  • Un bon apport en protéines est important pour une bonne croissance osseuse et musculaire. L’alimentation du chiot doit être adaptée à ses besoins en acides aminés. Les protéines jouent un rôle dans l’immunité du chiot, une carence en protéines entraînera un affaiblissement des défenses immunitaires et le rendra plus sensible aux différentes maladies et parasitoses.
  • En ce qui concerne les vitamines et les lipides, ils lui sont essentiels pour qu’il ai une belle peau et un beau pelage.

Faut-il préférer le fait maison ou l’alimentation industrielle ?

  • Le fait maison a pour avantage l’utilisation d’aliments frais, cependant il reste difficile de doser les nutriments nécessaires à votre chien. L’alimentation devra varier entre céréales, viandes, légumes verts, huiles et levures de bière, mais même avec tout cela, il sera indispensable de la complémenter en minéraux et en vitamines. Ce type d’alimentations vous demandera plus de travail et vous coûtera plus cher qu’une alimentation industrielle.
  • L’alimentation industrielle n’a pas besoin de temps de préparation en plus d’apporter les nutriments nécessaires à votre chien, quelque soit sont âge, elle a été étudiée pour cela. Vous aurez juste à respecter les doses en fonction de l’âge de votre chien.

Elle se présente sous deux différentes formes, les croquettes qui sont la forme déshydratée et les boites de pâtée, forme humide.

Il faudra adapter les quantités alimentaires et le nombre de repas par jour au fur et à mesure que votre chien grandira et prendra du poids. Évitez les écarts entre les repas, cela prédispose à l’obésité et perturbe son éducation. N’oubliez pas de laisser à disposition permanente de l’eau à votre chien. Prenez l’habitude de laisser votre Yorkshire tranquille après les repas pour qu’il puisse digérer facilement.

Maintenant, vous avez toutes les clés en main pour attribuer une bonne alimentation à votre chien quelque soit son âge.